Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 15/12/2020 20h00

Transcription

Vous écoutez RFI il est 21h à Paris, 20h en temps universel.

Romain Auzouy : Bonsoir à tous, bienvenue dans votre Journal en français facile présenté ce soir en compagnie de Zéphyrin Kouadio, bonsoir Zéphyrin.

Zéphyrin Kouadio : Bonsoir Romain, bonsoir à toutes et à tous.

RA : À la une ce soir : aux États-Unis le chef de la majorité républicaine au Sénat reconnait la victoire de Joe Biden. Mitch McConnell s'est exprimé au lendemain de la confirmation de l'élection du candidat démocrate à la Maison Blanche, et tandis que Donald Trump continue de nier sa défaite.

ZK : Plus d'un demi-million de Ouïghours forcés à intégrer un programme de ramassage du coton en Chine. Les accusations d'un rapport américain visant Pékin, concernant cette communauté musulmane.

RA : Et puis en France le retour du couvre-feu nocturne depuis ce soir. Il succède au confinement. Mais les autorités appellent à ne pas relâcher la vigilance à l'approche des fêtes de fin d'année.

------

ZK : Aux États-Unis une nouvelle voix du parti les républicains reconnait la victoire de Joe Biden.

RA : Il s'agit du chef de la majorité républicaine au Sénat Mitch McConnell. Un fidèle allié de Donald Trump le Président sortant qui lui continue de nier la défaite. Mitch McConnell s'est exprimé ce mardi au Sénat, au lendemain du vote des grands électeurs qui a confirmé l'élection de Joe Biden. Je vous propose d'écouter Mitch Mc McConnell.

« Hier les grands électeurs se sont réunis dans les cinquante États et donc ce matin notre pays a officiellement un président élu et une vice-présidente élue. Beaucoup d’entre nous ont espéré que les élections présidentielles donnent un résultat différent, mais notre système de gouvernement a des procédures qui déterminent qui prêtera serment le 20 janvier. Le collège électoral a parlé. Je veux donc aujourd'hui féliciter le président élu Joe Biden. Le président élu n’est pas un inconnu au sénat. Il se consacre au service public depuis de nombreuses années. Je veux aussi féliciter la vice-présidente élue, notre collègue de Californie la sénatrice Kamala Harris. Au-delà de nos différences tous les américains peuvent être fiers d’avoir une femme comme vice-présidente élue pour la première fois. »

RA : Mitch McConnell le chef de la majorité républicaine au Sénat. Et Joe Biden qui repart en campagne, le futur Président est attendu ce soir dans l'État de Géorgie. C'est là qu'a débuté hier lundi le vote par anticipation concernant deux élections sénatoriales cruciales. Deux sièges sont en jeu et ils peuvent permettre aux démocrates de reprendre la majorité au Sénat, d'où le soutien actif du futur Président.

ZK : De nouvelles accusations visant la Chine dans son traitement à l'égard des Ouïghours.

RA : Les Ouïghours cette communauté musulmane principalement représentée en Chine où elle est persécutée, ses membres placés dans des « camps de rééducation » c'est en tout cas ce qu'affirment les organisations de défense des droits de l'homme. Et nouvelles accusations aujourd'hui : un rapport américain affirme que plus d'un demi-million de Ouïghours ont été enrôlés (placés) dans un programme obligatoire de ramassage de coton dans le nord-ouest de la Chine. En d'autres mots, Pékin est accusé de travail forcé, dans le but d'atteindre ses objectifs de développement industriel. Les explications de Jelena Tomic.

En 2018, trois régions du Xinjiang ont enrôlé au moins 570 000 personnes pour la cueillette du coton dans le cadre d’un programme obligatoire géré par l’État. La main d’œuvre est recrutée dans les villages les plus défavorisés, puis transportée en train par unités de 30 ou 50 personnes dans les champs de coton. En échange d’un revenu modeste, les travailleurs qui récoltent le coton à la main sont soumis à une étroite surveillance policière. Des fonctionnaires gouvernementaux sont aussi chargés de leur endoctrinement idéologique, explique Adrian Zenz, l’auteur du rapport qui s’est basé sur documents internes du gouvernement chinois accessibles sur internet et des reportages réalisés par les médias d’état chinois. Ces documents détaillés de Comtés ou de préfectures fournissent les modalités de recrutement des Ouïghours et suivent selon le chercheur allemand les codes d’un « État policier ». Adrian Zenz appelle à faire pression sur le gouvernement chinois en boycottant les textiles en provenance du Xinjiang, région qui représente environ 20% de la production mondiale de coton.

ZK : L'actualité sur le continent africain : en Guinée l'investiture aujourd'hui pour un troisième mandat du Président Alpha Condé.

RA : Il a prêté serment au Palais Mohammed V de Conakry lors d'une cérémonie en présence d'une douzaine de chefs d'État africains et de représentants de la France, de la Cédéao ou encore des Nations unies. Dans son discours Alpha Condé a appelé à un « avenir d'unité et d'espérance », alors que depuis plus d'un an les manifestations contre sa candidature à un troisième mandat se sont multipliées en Guinée.

ZK : Une ancienne directrice d'école accusée d'abus sexuels sera bien extradé d'Israël vers l'Australie.

RA : Le derniers recours de Malka Leifer a été rejeté par la justice israélienne. Israël qu'elle avait rejoint après avoir fui son pays l'Australie où elle est accusée de nombreux cas de pédophilie. Correspondance de Michel Paul à Jérusalem.

C’est le dernier épisode d’une procédure judiciaire qui se poursuit depuis plus de six ans. La cour suprême israélienne rejette le recours de Malka Leifer et la décrète extradable. Avi Nissenkorn le ministre israélien de la Justice s'est félicité de cette décision et a indiqué son intention de signer sans plus attendre le décret d’extradition. Malka Leifer doit répondre en Australie à pas moins de 74 chefs d’accusations pour viol et agressions sexuelles sur des mineures. Selon les tribunaux israéliens l’ancienne directrice de l’école Adass Israel de Melbourne, une institution de jeunes filles, avait simulé la maladie mentale afin d’éviter l’extradition.  La pédophile a notamment bénéficié en Israël du soutien du chef du parti ultra-orthodoxe Yahadout HaTorah, l'ancien ministre de la santé Yaakov Litzman. La police a recommandé dans le passé l’inculpation du ministre en raison de pressions qu’il aurait exercées pour changer les expertises des médecins sur l’état psychique de la prévenue. La cour suprême a souligné qu’Israël ne peut devenir un pays refuge pour les criminels du monde entier.  L'extradition de Malka Leifer devrait avoir lieu dans les deux mois à moins que ses défenseurs trouvent un stratagème pour surseoir à la décision. Michel Paul Jérusalem RFI.

ZK : En France, c'est le retour du couvre-feu depuis un peu plus d'une heure.

RA : Un couvre-feu nocturne qui remplace le confinement destiné à lutter contre la pandémie de coronavirus. Les Français peuvent donc à nouveau librement circuler dans la journée. Cependant le déconfinement n'est pas pour tout le monde puisque les cafés, bars et restaurants sont toujours fermés. De même que les lieux culturels, d'où la colère toujours plus forte, aujourd’hui plusieurs milliers de professionnels du monde de la culture ont manifesté à Paris et en province. On peut donc parler de déconfinement partiel en France, l'objectif du gouvernement est d'éviter un rebond de la maladie comme cela avait été observé après le premier confinement. Et pour atteindre cet objectif le conseil scientifique a livré une série de recommandations en vue des fêtes de fin d'année. Le détail avec Valérie Cohen.

Le conseil scientifique prône en particulier l’auto confinement préventif. Il s’agit de restreindre au maximum ses contacts une semaine avant les réveillons du 24 ou du 31 décembre. Et donc prendre des congés par exemple, ou télétravailler. Pour que cette semaine d’auto confinement soit possible aussi pour les écoliers, collégiens et lycéens, le conseil scientifique propose que les élèves puissent ne pas aller en cours jeudi et vendredi, veille des vacances, si les familles le souhaitent. Le Ministère de l’Éducation nationale a indiqué qu’une tolérance serait admise. Autre volet : les tests. Faut-il se tester juste avant le 24 ou le 31 décembre quand on n’a pas eu de symptômes récemment ? Oui si l’on a multiplié les contacts la semaine précédente. Non s’il y en a eu très peu. Mais attention à la fausse sécurité que peut donner un résultat négatif, une infection ne peut pas être exclue, en particulier avec les tests antigéniques. Les gestes barrières demeurent essentiels, rappelle le Conseil scientifique. L'instance s’adresse aussi aux autorités. Elle recommande durant la 1ère quinzaine de janvier, une surveillance active des nouvelles contaminations, un recours privilégié au télétravail, et des réactions rapides en cas de reprise épidémique.

RA : Et puis sur le front de l'économie, des prévisions pour 2021 en France : la reprise est attendue mais elle s'annonce timide (+3% au premier trimestre, +2% au deuxième) et surtout cela dépendra de l'évolution des restrictions c'est ce qu'affirme l'Insee ce mardi.Enfin à suivre demain mercredi en France le gouvernement qui doit présenter sa stratégie de vaccination à l'Assemblée nationale.

ZK : Également en France la démission de la maire de Marseille.

RA : C'est un coup de tonnerre dans la deuxième ville française : Michèle Rubirola qui était la première femme maire de Marseille, a annoncé aujourd'hui son départ pour raisons de santé moins de six mois après son élection. Elle représentait le Printemps marseillais, une liste d'union de la gauche inédite qui avait remporté la mairie après 25 ans de règne de la droite. Elle a formulé le vœu de voir son premier adjoint Benoit Payan prendre sa place.

Article publié le 15/12/2020

RFI - Radio France Internationale