Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 21/07/2020 20h00

Transcription

Clémentine Pawlotsky : Vous écoutez RFI, il est 20h en temps universel, 22h à Paris, l’heure du Journal en français facile. Et avec moi pour présenter ce journal William de Lesseux. Bonsoir William.

William de Lesseux : Bonsoir Clémentine, bonsoir à tous. 

CP : Ensemble nous parlerons : 
- de l’accord historique conclu aujourd’hui par les pays de l’Union européenne. Ils vont débloquer 750 milliards d’euros pour relancer leur économie après la crise sanitaire mondiale.
- nous serons ensuite en Espagne où le nombre de malades du Covid-19 augmente. 
- en France, une nouvelle loi a été votée pour mieux protéger les femmes victimes de violences de leur mari. 
- et puis nous reviendrons sur ces inondations meurtrières qui touchent l’Inde.

-----

WL : Les 27 pays-membres de l'Union européenne ont donc signé un accord historique aujourd'hui, Clémentine.

CP : Ils vont débloquer 750 milliards d’euros. Cet argent sera utilisé pour relancer l'économie après la crise du coronavirus. Les dirigeants des 27 pays de l'Union européenne étaient réunis à Bruxelles, en Belgique depuis 5 jours. Les négociations n'ont pas été faciles. À Bruxelles, Pierre Benazet.

[Transcription manquante]

CP : Ce plan de relance, il suscite beaucoup de réactions notamment en France. Pour le président Emmanuel Macron, cet accord est pour l'UE le moment le plus important depuis la création de l'euro. L'ancien président François Hollande s'est félicité d'un « progrès majeur dans la solidarité entre les 27 ». Mais, pour Marine Le Pen, « Macron vient de signer le pire accord pour la France de toute l'histoire de l'UE ! Pour protéger son ego, il sacrifie notre avenir et notre indépendance » a notamment déclaré la présidente du rassemblement nationale.

WL : Le gouvernement français a par ailleurs dévoilé une série de mesures, ce mardi, pour accélérer la transformation du système de soins.

CP : 4 000 lits supplémentaires seront financés, à la demande des hôpitaux. C'est ce qu'a annoncé le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran. Et enfin autre mesure à retenir en France : il y aura 10 000 places supplémentaires dans les universités, à la rentrée. La mesure doit permettre de faire face à l'afflux de lycéens après un taux record de réussite au baccalauréat, cette année.

WL : En France, une nouvelle loi a été votée pour mieux protéger les femmes victimes de violences conjugales.

CP : Les violences conjugales, c'est lorsqu'un mari est violent avec sa femme, quand il la frappe par exemple. Et avec cette nouvelle loi, les médecins, les docteurs peuvent maintenant signaler la situation de la femme, alerter d'autres personnes pour dire qu'elle est en danger. Avant cette loi, les professionnels de santé ne pouvaient pas dénoncer ces violences à cause du secret médical qui leur interdisait de parler de leurs patients.Explications de Pierre Olivier.

[Transcription manquante]

WL : En Espagne, le nombre de malades du coronavirus augmente à nouveau. 

CP : Les régions de l'Aragon et de la Catalogne, dans le nord du pays, sont plus touchés que les autres. Les habitants de la ville de Barcelone sont appelés à rester chez eux pour éviter de nouvelles contaminations au virus. Le gouvernement a aussi lancé une application de traçage c'est-à-dire une application qui permet de localiser les malades du Covid-19 grâce à leur téléphone portable. Mais pour Natalia Rodriguez, médecin à l'Hopital Clinique de Barcelone, cette application ne fonctionne pas très bien.

[Transcription manquante]

CP : Des propos recueillis par Asbel Lopez.
Le président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa a décrété mardi un couvre-feu et réinstauré des mesures strictes de confinement pour tenter d'endiguer la propagation du Covid-19. Le nombre de contaminations a augmenté de près d'un tiers la semaine dernière, pour atteindre 1 713 cas. Le nombre de décès est lui passé de 18 à 26.

WL : Au Soudan, le procès d'Omar el Bechir est finalement reporté au 11 aout.

CP : Il s'est ouvert ce matin à Karthoum. L'audience n'a duré qu'une heure, faute de place dans le tribunal. L'ancien dirigeant comparaissait pour la 1ere fois avec 27 co-accusés. Il est poursuivi pour avoir pris le pouvoir par coup d'État, il y a 31 ans, le 30 juin 1989.

WL : On part maintenant en Inde, Clémentine. Le pays est confronté à des inondations meurtrières.

CP : 110 personnes sont mortes dans ces inondations, provoquées par les pluies de mousson. 2,4 millions de personnes sont touchées dans l'État de l'Assam. Ces ravages sont provoqués par la crue du fleuve Brahmapoutre, l'un des plus violents et imprévisible de la région. Correspondance de Sébastien Farcis.

[Transcription manquante]

WL : En Syrie, c'est le parti au pouvoir qui remporte les législatives de dimanche.

CP : Le Baas, parti affilié au clan du dirigeant Bachar Al Assad et ses alliés, ont remporté 177 sièges sur 250 à l'Assemblée. Ces résultats ont été proclamés par la Commission électorale. Peu de gens ont participé à ce vote. Pour rappel, la Syrie est en guerre depuis 2011.

En football, le PSG a dominé le Celtic Glasgow 4 à 0. Un match amical organisé ce soir au Parc des Princes à Paris juste avant la finale de la Coupe de France, prévue vendredi. Le PSG affrontera St-Étienne.

Il est 22h10 à Paris, 20h10 en temps universel. C'est la fin de ce Journal en français facile, merci à vous de l'avoir suivi.

Article publié le 21/07/2020

RFI - Radio France Internationale